mercredi 29 mai 2019

"Au point de vue du grand art, rien n'est comparable aux productions de l'âge des puissants rois de l'époque des pyramides" (Flinders Petrie)

statue de Khephren
"L'époque des pyramides vit naître un nouvel idéal. Les plus anciens rois avaient transformé la puissance féodale en pouvoir royal, sans avoir pu réaliser toutefois les nouvelles mesures qui s’imposaient. La grande préoccupation des premiers rois de l’époque des pyramides, Snoferu et Khufu, fut de réaliser la centralisation administrative du pays, d'établir cette organisation sociale capable de résister à toutes les invasions et commotions intérieures et de survivre en partie jusqu'à nos jours.
Cet idéal nouveau trouva naturellement son reflet dans l’art. À la place des tombeaux que les chefs se faisaient ériger, on édifia les pyramides, constructions gigantesques, sans égales tant au point de vue de la masse que de la perfection du travail. Le monde officiel suivit le même mouvement et c’est par douzaines que furent bâtis, sous les divers règnes, des monuments funéraires qui dépassent en grandeur et en perfection la plupart des tombeaux royaux d’autres pays ou d’autres temps. Il en existe encore un très grand nombre, constituant 
un trésor d'œuvres artistiques plus considérable que pour toute autre période de l’histoire du monde. 
(...) De cette époque datent la plupart des sculptures égyptiennes vraiment belles. La statuaire, le relief, la peinture proclament la noblesse et la grandeur de ce temps. Le style en est sévère et ne se perd pas dans les détails. Depuis les œuvres les plus minimes, jusqu'aux plus grandes, toutes paraissent complètes et marquent la perfection, sans qu'aucune question de temps, de travail ou d'inspiration ait influencé leur création. Les statues de Khufu et de Khafra sont sans égales pour la façon dont elles expriment la dignité et la mansuétude royales ; les statues des hauts fonctionnaires et de leurs épouses portent, mieux que n'importe quelles autres, le caractère individuel de chacun d’eux. Il se peut que le style des époques suivantes soit plus savant, plus amusant ou plus gracieux ; mais, au point de vue du grand art, rien n'est comparable aux productions de l'âge des puissants rois de l'époque des pyramides."



Extrait de Arts et métiers de l'ancienne Égypte, 1915, par Flinders Petrie (1853-1942 ), égyptologue anglais, professeur d'égyptologie à l'University College de Londres. Traduction par Jean Capart

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire