lundi 3 février 2020

"Sans le Nil, il n'y aurait pas d'Égypte" (Émile Delmas)

photo de Zangaki
"un grattage de peu de profondeur"

"Je n'apprendrai rien à personne (...) en disant que le Nil c'est toute l'Égypte, toute sa vie, toute sa raison d'être. Sans le Nil, il n'y aurait pas d'Égypte, et le géographe enregistrerait simplement sur les cartes, entre la chaîne Lybique et la chaîne Arabique, un désert de plus, identique à tous les déserts de l'Afrique. C'est le Nil qui sert d'exutoire aux sables que les vents d'Est et d'Occident soufflent sans cesse par-dessus la crête des deux chaînes ; c'est lui qui les emporte à la mer ; c'est lui qui fournit la terre et l'eau à la fertile vallée d'Égypte. On peut affirmer, je crois, que c'est le Nil qui a fait cette vallée, de toutes pièces. Aux époques de formation géologique, quand la mer se fut retirée, laissant le champ libre à l'irruption des eaux équatoriales et au régime des inondations périodiques, le Nil a déposé une première couche de limon, puis cent, puis mille, et, avec les siècles s'est formée cette merveilleuse terre, une des plus fertiles du monde.
Il suffirait d'une simple ondulation du sol, jetant le Nil dans la mer Rouge, pour supprimer l'Égypte. Consolons-nous en pensant que, si cette douloureuse hypothèse se réalisait, il se constituerait quelque part, dans la direction de l'océan Indien ou du Sahara, quelque nouvelle Égypte(...), à moins qu'il n'y
eût plus de pluies équatoriales, plus de Nil. Chassons ces mauvais rêves, et revenons aux réalités de la culture égyptienne.
Le labourage paraît n'être, à vrai dire, qu'un grattage de peu de profondeur ; à dessein, sans doute, car, en labourant profondément, on ramènerait à la surface une terre fatiguée, celle des années antérieures, alors que le dépôt de l'année, qu'on me dit être de 6 à 7 centimètres d'épaisseur, humus prodigieusement fertile, suffit à l'enracinement, et, dans certains cas, au développement complet de la plante."


extrait de Égypte et Palestine, par Émile Delmas (1834 - 1898), armateur et homme politique français

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire