dimanche 28 octobre 2018

La statue du Sphinx "indique la grandeur d'un art arrivé à la possession de tous ses moyens" (guide des Chemins de fer de l'État égyptien)

photo datée de 1900 - auteur non mentionné
"À gauche de Ména on suit sur la colline un chemin tournant qui conduit aux Pyramides. Le voyageur est frappé de la grandeur de ces monuments restés immuables au milieu des siècles. Leur grande masse dépouillée de leurs anciens revêtements, excepté pour la deuxième où on en voit encore une partie, est fort imposante. Ce sont des monuments d'un aspect un peu rude, car le temps, malgré tout, a fait son œuvre de destruction, mais ils laissent un souvenir in oubliable. 
Le Sphinx est encore plus impressionnant avec son regard extatique sondant les profondeurs de la voûte céleste, semblant chaque matin contempler le lever du soleil. On ne sait pas exactement son âge ; cependant dans un travail récent très documenté, Monsieur Daressy, le savant conservateur du Musée du Caire, lui attribue 5500 ans environ. II existait déjà quand Kephren construisit sa pyramide. 
Ce qui est certain, c'est que Thoutmès IV le fit désensabler après un ordre qui lui fut donné en rêve. Une stèle nous apprend que la Princesse Honitsen, fille de Chéops, le constructeur de la Grande Pyramide, vit de son temps un temple construit tout au près. 
Cette colossale statue monolithe est actuellement mutilée. Les anciens auteurs arabes en parlent comme d'une figure étrangement belle, et nous les croyons sans peine, car, malgré ses mutilations, elle donne une des impressions d'art les plus fortes qu'un homme puisse ressentir. C'est certainement un des monuments les plus anciens du monde, indiquant la grandeur d'un art arrivé à la possession de tous ses moyens. Nous devons nous incliner devant la beauté de ces vestiges des anciennes civilisations. 
Le petit temple en granit qui se trouve à une courte distance au sud-est du Sphinx est connu sous le nom de "Temple du Sphinx". On dit qu'il a été le sanctuaire de Sokaris Osiris. Il est très ancien et offre un intérêt considérable, pour les égyptologues. Il est formé de grands blocs de granit si parfaitement juxtaposés entre eux qu'on ne pourrait passer une aiguille dans les joints."


extrait de Comment visiter l'Égypte, 1911, par un groupe de fonctionnaires des Chemins de fer de l'État égyptien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire